Banque mondiale

Le Groupe de la Banque mondiale poursuit deux objectifs ambitieux : mettre fin à l’extrême pauvreté en l’espace d’une génération et promouvoir une prospérité partagée. Ces deux objectifs visent respectivement à :

  • réduire à 3 % la proportion de personnes vivant avec moins de 1,25 dollar à l’horizon 2030 ;
  • favoriser, dans chaque pays, la croissance du revenu des 40 % les plus pauvres. 

Le Groupe de la Banque mondiale est une source essentielle d’appui financier et technique pour les pays en développement du monde entier. Il ne s'agit pas d'une banque au sens habituel du terme mais d'un partenariat sans équivalent voué à réduire la pauvreté et à appuyer le développement. Le Groupe de la Banque mondiale se compose de cinq institutions administrées par leurs États membres.

Sa création remonte à 1944 et son siège est situé à Washington. Le Groupe de la Banque mondiale compte quelque 10 000 agents répartis dans plus de 120 bureaux installés dans le monde entier.

L’engagement du Groupe de la Banque mondiale en République démocratique du Congo s’inscrit dans le cadre de sa Stratégie d’Assistance Pays (CAS) et soutient les piliers de la stratégie nationale de croissance et de réduction de la pauvreté (DSCRP) pour la période 2011-2015. La nouvelle stratégie d’assistance pays pour la période 2013-2016, a pour objectifs :

  • d’accroître l'efficacité de l'Etat au niveau central et décentralisé et améliorer la bonne gouvernance ; 
  • de renforcer la compétitivité de l'économie en accélérant la croissance tirée par le secteur privé créateur d’emplois ; 
  • d’améliorer la prestation des services sociaux afin de relever les indicateurs de développement humain (IDH) ; et 
  • d’apporter une réponse aux problèmes de fragilité et de conflits dans les provinces de l'est de la RDC. En marge des nouvelles opérations, la stratégie va s’appuyer en premier lieu sur le portefeuille existant en renforçant son impact sur le développement.

Le portefeuille de la Banque mondiale en République démocratique du Congo est composé de 26 projets en cours d’exécution représentant un engagement global de 3,3 milliards de dollars US dont deux projets régionaux pour un montant total de 1,14 milliards de dollars US. 

Le portefeuille comprend essentiellement des projets de réhabilitation des infrastructures (routes, chemins de fer, eau potable, électricité) ; de gouvernance dans la gestion des finances publiques dans quatre provinces et dans le secteur des mines ;  de réforme des entreprises publiques et de l’amélioration du climat des affaires ;  de réhabilitation de infrastructures de sante et d’éducation ainsi que de l’amélioration des services de santé, d’éducation et de protection sociale ; de gestion des forêts et parcs nationaux ; et d’agriculture.