Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture

L’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) est une institution spécialisée des Nations Unies qui compte 194 Etats membres. Elle siège à Rome en Italie et elle est présente dans plus de 130 pays. Depuis sa création en 1945, sa mission fondatrice est d’instaurer la sécurité alimentaire pour tous en assurant aux populations un accès durable à une nourriture suffisante et de qualité qui leur permette de mener une vie saine et active.

La FAO a pour mandat d’améliorer l’état nutritionnel des populations, d’intensifier la productivité agricole, d’assurer de meilleures conditions de vie aux populations rurales, et de contribuer à la croissance de l’économie mondiale.

Ses principaux objectifs sont les suivants: 

  • Contribuer à éradiquer la faim, l'insécurité alimentaire et la malnutrition ; 
  • Eliminer la pauvreté et favoriser le progrès social et économique pour tous; 
  • Gérer et utiliser de manière durable les ressources naturelles, y compris la terre, l’eau, l’air, le climat et les ressources génétiques, au profit des générations présentes et futures 

La FAO crée et partage des informations déterminantes concernant l’alimentation, l’agriculture et les ressources naturelles, qui font partie des biens publics mondiaux. Elle joue le rôle de trait d’union en identifiant et en collaborant avec différents partenaires dotés de compétences techniques bien établies. Elle facilite le dialogue et transforme le savoir en action. La FAO relie le terrain aux initiatives nationales, régionales, mondiales dans un schéma de renforcement mutuel. En unissant nos forces, nous facilitons la création de partenariats entre les gouvernements, les partenaires de développement, la société civile et le secteur privé. 

La FAO en RD Congo 

La coopération avec la République démocratique du Congo remonte à 1978, année de l’ouverture du bureau de la de la FAO dans le pays. L’assistance s’est tournée vers l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, notamment l’appui à la formulation de politiques et stratégies pour le développement agricole et rural, la gestion des ressources naturelles et le renforcement de la résilience face au changement climatique. Après près de deux décennies d’insécurité civile et de conflits persistants, la FAO contribue à l’établissement de la paix et à la réconciliation en soutenant la production vivrière et en renforçant les moyens d’existence agricoles des communautés vulnérables, y compris des refugiés rentrant dans leur pays et des anciens combattants.

La FAO soutien les priorités de développement de la RDC à travers le Cadre de programmation pays 2013-2017 (CPP) qui porte sur les trois domaines prioritaires suivants :

  • Améliorer la gouvernance des secteurs de l’agriculture, du développement rural, des ressources naturelles renouvelables et de la gestion de crises ;
  • Développer les filières végétales, animales et halieutiques par l’approche des chaînes de valeur et de l’agro-business ;
  • Protéger l’environnement et lutter contre les changements climatiques.

Elaboré conjointement avec le Gouvernement et d’autres partenaires, le CPP quadriennal reflète les priorités pertinentes des programmes nationaux de développement économique et social, en particulier le Document de stratégie de croissance et de réduction de la pauvreté et le Plan national d’investissement agricole (2013-2020). Le CPP est en outre aligné en tout point sur le Cadre d’assistance au développement des Nations Unies et les priorités régionales et sous-régionales de la FAO.

La FAO accompagne le gouvernement congolais dans le domaine de l’Intensification durable de la production et diversification agricole, l’Accroissement de la production animale, l’Utilisation durable des ressources halieutiques et aquacoles, la Sécurité sanitaire des aliments, la Gestion durable des forêts, l’Amélioration de la sécurité alimentaire et de la nutrition, l’Equité hommes-femme.