Fonds international de développement agricole

Le Fonds international de développement agricole (FIDA, International Fund for Agricultural Development, IFAD) est une institution spécialisée du système des Nations Unies. Il a été fondé en décembre 1977 dans le sillage de la Conférencemondiale de l'alimentation réunie à Rome en 1974.La mission unique du FIDA est d’améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition et d’œuvrer pour que les populations rurales, femmes et hommes, se libèrent de la pauvreté. Le FIDA compte 165 États membres et est administré par le Président du Conseil d'administration, sous la surveillance de celui-ci. Le Conseil des gouverneurs, organe suprême composé des représentants des États membres, se réunit annuellement. Il élit le Président pour un mandat de 4 ans, renouvelable une fois, ainsi que les 18 membres du Conseil d'administration pour 3 ans. L'actuel président, M. Kanayo F. Nwanze (originaire du Nigéria), est aux commandes depuis 2009. Son siège est à Rome.

Le FIDA a commencé son partenariat et ses interventions en RD CONGO en 1980, mais, suite aux différentes situations et évènements politiques qu’a connus le pays, il a dû suspendre ses interventions ; c’est seulement en 2004 qu’il a renoué ses relations avec le gouvernement de la RDC.

La stratégie d’intervention du FIDA en RDC (COSOP) s’inscrit dans les orientations et priorités définies par le Gouvernement. Elle est également conforme à la stratégie régionale du FIDA pour la réduction de la pauvreté rurale en Afrique de l’Ouest et du Centre. Par ailleurs, elle s’inscrit dans la Politique du FIDA en matière de prévention de crises et de redressement dont les objectifs portent notamment sur :

  • Le renforcement de la capacité de la population ciblée par le FIDA en commun accord avec le gouvernement, individuellement et au sein d’organisations communautaires, à faire face aux chocs lorsqu’ils se produisent, en préservant les activités de développement rural ;
  • Le rétablissement de la capacité de production agricole et le renforcement de la sécurité alimentaire ;
  • L’appui aux ruraux pauvres afin qu’ils disposent de moyens leur permettant de faire face aux crises futures, en reconstituant leur capital social.

Depuis 2004, le FIDA a financé quatre programmes du Gouvernement qui couvrent cinq Provinces : le Programme de Relance Agricole dans la Province de l’Equateur (PRAPE, 2005-2012, avec un financement complémentaire du Fonds belge pour la sécurité alimentaire, FBSA, projet clôturé); le Programme de Réhabilitation de l’Agriculture dans le District de la Tshopo en province Orientale (PRAPO, 2007-2013, avec un financement complémentaire du FBSA, projet clôturé), le Programme Intégré de Réhabilitation de l’Agriculture dans la Province du Maniema (PIRAM, 2010-2019, avec un cofinancement du Fonds de l’OPEP pour le développement international) et le Programme d’Appui aux Pôles d’approvisionnement de Kinshasa en Produits Vivriers et Maraichers (PAPAKIN, 2013-2023) basé à Kikwit dans le Kwilu avec une antenne à Mbanza- Ngungu dans le Kongo central. Un nouveau projet en cours de formulation dans le même cadre est le Projet d’Appui au Secteur Agricole dans la Province du Nord-Kivu (PASA-NK).