Bureau de la coordination des affaires humanitaires

Installé en République démocratique du Congo depuis 1998, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) a pour mandat de s’assurer que les personnes dans le besoin bénéficient de l’assistance nécessaire pour leur survie. Pour cela et en appui au Gouvernement, OCHA travaille avec les agences humanitaires des Nations Unies, les ONG nationales et internationales et les bailleurs de fonds pour orienter et assurer la clarté de la politique humanitaire. A cet effet, OCHA partage avec ces partenaires les différentes analyses et tendances afin d’aboutir à une réponse humanitaire coordonnée fondée sur les principes humanitaires, les droits de l’homme et le Droit international humanitaire.

Le travail d’OCHA est basé sur la collecte, l’analyse et le partage avec la communauté humanitaire des informations permettant la mise en place d’une réponse humanitaire conséquente. Ces informations comprennent les lieux où se trouvent les victimes des crises (conflits, catastrophes naturelles ou autres), leurs besoins urgents et les acteurs les mieux placés pour leur venir en aide afin de sauver des vies. Elles permettent ainsi une prise de décisions et une planification rapides afin d’assurer une assistance humanitaire dans des contextes d’urgence complexe ou de désastre naturel.

OCHA soutient le Coordonnateur de l’action humanitaire en RDC pour faciliter et assurer une réponse efficace et coordonnée des acteurs humanitaires (Agences des Nations Unies, ONG internationales et locales) à toutes les phases de désastre naturel ou de crise provoquée par l’homme dans les zones ayant les plus grands besoins humanitaires. Il revient à OCHA de développer des stratégies appropriées pour mobiliser les ressources nécessaires afin d’atteindre les résultats attendus. Conjointement avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), OCHA gère le Fonds commun humanitaire (FCH), un mécanisme de financement humanitaire créé en marge de la Réforme humanitaire des Nations Unies et lancé en 2006 en République démocratique du Congo à l'initiative des donateurs. Il fournit un financement souple et prévisible aux besoins humanitaires les plus critiques, sous la direction du Coordonnateur humanitaire. 

Dans le cadre de son mandat, OCHA parle au nom des sans-voix, de toutes les personnes qui sont rendues vulnérables entre autres par les conflits ou les catastrophes naturelles. Il exprime son avis publiquement quand la situation l’exige ou négocie avec les parties au conflit et/ou les autorités sur des questions telles que l’accès, la protection des civils et du personnel humanitaire afin que l’aide soit acheminée là où elle est nécessaire.

Pour 2015, la communauté humanitaire en République démocratique du Congo a, avec l’appui d’OCHA, lancé un Plan d’action humanitaire sur la base des besoins estimés à 692 millions de dollars américains. La multiplication des crises humanitaires à travers le monde rend difficile la mobilisation des ressources financières pour répondre à tous les besoins.

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) fait partie du Secrétariat général des Nations Unies et répond au Secrétaire général adjoint chargé des questions humanitaires et Coordonnateur de secours d’urgence.