Organisation internationale pour les migrations

Fondée en 1951, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) est la principale organisation internationale dans le domaine de la migration. L'OIM agit avec ses partenaires de la communauté internationale en vue de contribuer à relever concrètement les défis croissants que pose la gestion des flux migratoires, favoriser la compréhension des questions de migration, promouvoir le développement économique et social à travers les migrations, et œuvrer au respect de la dignité humaine et au bien-être des migrants.

L’OIM est présente en République démocratique du Congo (RDC) depuis 1994 et gère une grande variété d’actions qui touchent à tous les aspects des mouvements migratoires et la protection des migrants et des déplacés internes. 

L’OIM bénéficie d’une expertise significative dans la Gestion et la Coordination des Camps (CCCM). Elle a intégré cette approche dans la mise en œuvre de ses actions pour répondre aux urgences à l’est de la RDC. Elle vise à améliorer la coordination des activités humanitaires dans les sites de déplacement et à renforcer la résilience des populations affectées par les conflits. 

Pour accompagner le processus de retour et la réinsertion des retournés dans les territoires de l’est de la RDC, l’OIM s’attèle à renforcer la résilience des personnes vulnérables à travers le dialogue démocratique et le soutien à la construction d’abris de transition pour les retournés grâce à son programme de «Renforcement de la sécurité humaine et de résilience communautaire», initié à partir de janvier 2014. 

L’OIM effectue également des analyses du cadre légal relatif aux migrations afin de soutenir le Gouvernement de la RDC dans l’harmonisation des procédures de gestion migratoire. 

En étroite collaboration avec le Ministère de l’Intérieur, le Ministère de la Justice, le Ministère des Affaires étrangères, le Vice -ministère des Congolais de l’étranger, la Direction Générale de Migration (DGM) et la Société civile congolaise, l’OIM prépare des avant-projets de loi relatifs à l’entrée, le séjour et la sortie des étrangers en RDC ainsi que des programmes visant à renforcer le dialogue entre le gouvernement et la diaspora congolaise.

Depuis 2004, la Mission en RDC a accompli de nombreuses activités dans le cadre des Programmes d’Assistance au Retour volontaire et à la Réinsertion et d’aide aux mineurs non-accompagnés de retour en RDC. Ces programmes sont accompagnés par des actions en faveur de la prévention de la migration irrégulière. 

De surcroît, l’OIM s’occupe de l’assistance de victimes de la traite des personnes en veillant à leur protection et au respect des droits l’homme. Elle accompagne le gouvernement dans la mise en place d’une Commission Nationale de lutte contre la traite afin de mettre en œuvre un cadre légal approprié et un plan d’action national. 

Face aux enjeux de la stabilisation du pays, l’OIM appuie également la restauration de l’autorité de l’Etat dans les anciennes zones de conflit, via des programmes d’infrastructures et de renforcement de la Police Nationale Congolaise. Elle lutte contre les violences sexuelles et basées sur le Genre et renforce la résilience des communautés touchées par le changement climatique et les risques environnementaux ainsi que les facteurs structurels. L’OIM soutient également le gouvernement dans la lutte contre l’exploitation illégale des ressources naturelles en appuyant le processus de validation des sites miniers afin d’en favoriser la traçabilité. Elle œuvre avec ses partenaires pour faire en sorte que la manne minière puisse bénéficier au plus grand nombre, avec une attention particulière pour les personnes vulnérables aux diverses formes d’exploitation.