Campagne scientifique de recherche halieutique par le navire Dr Fidtjtof Nansen dans les eaux maritimes de la RD Congo

22 septembre 2017 - L'organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) organise périodiquement des campagnes de recherche sur les ressources halieutiques et les écosystèmes dans les eaux maritimes des pays à façade maritime en Afrique pour évaluer les stocks de poissons et fournir des recommandations pour leur gestion.

Pour cette année 2017, la FAO prévoie une campagne régionale transfrontalière sur les ressources pélagiques (les espèces qui vivent en pleine mer) et les écosystèmes. Débutée à Casablanca au Maroc le 8 mai 2017, cette campagne prendra fin le 17 décembre au Cap en Afrique du Sud. Ainsi, la campagne en Afrique Centre-Ouest est prévue du 21 septembre au 17 décembre 2017 dans les eaux maritimes du Gabon, du Congo, de la République démocratique du Congo (RDC), de l’Angola, de la Namibie et de l’Afrique du Sud.

Après Tema, le navire est attendu à Pointe Noire le 21 septembre. Quelques escales sont prévues à Luanda le 11 octobre, à Walvis Bay le 14 novembre et le navire compte arriver au Cap le 17 décembre.

Campagne scientifique en faveur de la gestion d’une pêche durable

Cette campagne scientifique est organisée avec  le tout nouveau navire de recherche Dr Fridtjtof Nansen dans le cadre du plan de travail 2017 du Programme EAF-Nansen : «Appuyer la mise en œuvre de l’approche écosystémique de la gestion des pêches en tenant compte des impacts du climat et de la pollution»  financé par la Norvège et mis en œuvre par la FAO avec la participation scientifique de l'Institut de recherche marine (IMR) de Bergen, pour une campagne scientifique régionale sur les ressources pélagiques et l'écosystème dans les eaux nationales des pays précités.  L’objectif est d’une part, d’assurer la couverture synoptique des principaux stocks pélagiques et leur écologie, et, d’autre part, d’effectuer des études écologiques des espèces pélagiques par différents types d’observations.

La campagne est subdivisée en trois étapes et couvrira le plateau continental et les tombants des pays. Il est aussi prévu un transect au large de la Namibie pour étudier les poisons mésopélagiques. La campagne étudiera l’abondance et la distribution des ressources pélagiques et les conditions environnementales dans lesquelles elles évoluent.

Les scientifiques des instituts de recherche des cinq pays auront la possibilité de mener leurs recherches dans les sept laboratoires spécialisés du nouveau navire, y compris un nouveau laboratoire bien équipé pour étudier les effets du changement climatique. Ils pourront bénéficier de tous les équipements modernes à bord, y compris les nouveaux instruments acoustiques, un spectrophotomètre pour mesurer le Ph, un nouveau chalut manta pour collecter des particules de plastique, ainsi que les équipements CTP (Conductivité, Température et Profondeur).

Le navire sur les eaux de la RDC

La campagne 2017 appuie la mise en œuvre du Plan scientifique du Programme, qui a été discuté avec les autorités nationales compétentes de la République démocratique du Congo.

L’action de la FAO s'inscrit dans la continuité de son initiative en faveur de « la Croissance bleue» et de la Conférence des Nations Unies convoquée au Siège de l'ONU à New York en juin 2017 dernier pour soutenir la mise en œuvre de l'objectif de développement durable 14 à savoir "Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable".

Le Bureau Pays de la FAO a saisi les autorités gouvernementales de la RDC pour obtenir toutes les autorisations et garanties nécessaires de sécurité pour permettre à ce navire de recherche scientifique d’effectuer cette campagne dans les eaux maritimes relevant de la juridiction de la RDC. C’est ainsi que le Programme de Coopération a été signé le 31 août 2017 entre la FAO et le Gouvernement de la RDC portant sur l’accord du programme «Appuyer la mise en œuvre de l’approche écosystémique de la gestion des pêches en tenant compte des impacts du climat et de la pollution».

Pour la mise en œuvre de ce Programme de Coopération, un protocole d’accord a été également signé par la FAO et le Ministre des Pêches et Elevage indiquant les obligations et responsabilités des deux parties pour l’exécution de la campagne régionale transfrontalière 2017 sur les ressources pélagiques et les écosystèmes.  

Pour sa part, le Ministre de la Défense nationale, Anciens Combattants et Réinsertion a marqué son accord sur cette campagne scientifique de ce navire de Recherche Dr Fridjtof Nansen dans les eaux maritimes relevant de la juridiction de la RDC et a instruit tous les services concernés par ce secteur.

Enfin, conformément aux autorisations accordées par les trois Ministres au nom du Gouvernement de la RDC, la Direction des pêches du Ministère de Pêches et Elevage a délivré en faveur de ce navire de recherche, un permis de pêche scientifique de 10 jours pour la recherche halieutique dans les eaux maritimes de la RDC.

Enfin, deux scientifiques congolais prendront part à cette campagne à partir de Pointe Noire au Congo et débarqueront le 11 octobre à Luanda, en Angola. A bord, ils contribueront à prélever des poissons, étudier les paramètres morphologiques et biologiques et effectuer des analyses complémentaires.

Ce navire qui a fait escale à Tena au Ghana débutera sa campagne par le Gabon. L’administration des pêches de la RDC a hâte de participer à la campagne et bénéficier des résultats de la campagne.