La production agricole, source d'espoir pour les déplacés de Tshikapa

Mère de deux enfants, Gisèle Tshela a été forcée de quitter son foyer pour sauver sa vie et celles de ses filles. Elle est l’une des bénéficiaires du projet d’appui d’urgence en production agricole aux ménages de déplacés internes et les familles d’accueil de Tshikapa (Kasaï) mis en oeuvre par l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Depuis le début du conflit dans la région du Kasaï, on estime à près de 1,4 million le nombre de personnes déplacées internes.